La saison des baleines a la Réunion

 In News

La Réunion est l’un des meilleurs endroits du monde pour observer les baleines, surtout les baleines à bosse, classées parmi les espèces protégées.

Croiser un cétacé en toute liberté dans son milieu naturel est toujours un moment fort et inoubliable. Plusieurs prestataires réunionnais proposent ce type d’activité, dans le respect de l’environnement et des espèces marines, afin qu’elles nous donnent toujours rendez-vous au large de l’île…

Les belles eaux de La Réunion recèlent des poissons et coraux multicolores, bien sûr, mais aussi des mammifères beaucoup plus imposants ! Dauphins et baleines se plaisent au large des côtes et les visiteurs sont enchantés de les contempler.

L’observation des dauphins tachetés pantropicaux et des grands dauphins communs est possible toute l’année : depuis le littoral, en nageant à proximité lors d’excursions organisées par des clubs de plongée, ou encore en s’approchant en bateau. Les scientifiques s’intéressent aussi beaucoup à eux. Ils ont même découvert, en 2013, une espèce jusqu’alors jamais vue à La Réunion : le dauphin de Risso. La mission CéTO (Cétacés Tortues Oiseaux) en a croisé cinq lors d’une expédition au large de Sainte-Suzanne. Une preuve de la formidable biodiversité réunionnaise, qui compte désormais vingt-deux espèces de cétacés recensées. Parmi elles, les cachalots, les rorquals communs et les impressionnantes baleines à bosse, présentes chaque hiver austral. De juin à septembre, les baleines à bosse parcourent des milliers de kilomètres depuis l’Antarctique, pour retrouver les eaux chaudes de l’île de La Réunion, venir s’y accoupler et donner naissance à leurs petits.
Observer ces mammifères majestueux et les acrobaties des baleineaux qui plongent et resurgissent de l’eau le long des côtes de l’île, émerveillement assuré ! Grâce à des professionnels respectant la charte d’approche des baleines, il est possible d’assister aux ballets grandioses des géantes des mers, à bord de navires à passagers, de navires des centres de plongée et avec des loueurs de bateaux.
On peut également les apercevoir, depuis la côte ouest de l’île, ou encore depuis le Barachois, la corniche le long du front de mer à Saint-Denis. A cet endroit a été installée, en 2013, une table d’écoute de leur chant, grâce à une bouée radio immergée au large. Extraordinaire !

Recent Posts

Leave a Comment

+TRANSLATE »